Trail des pompiers, Le sourire d’Aurore

Le samedi 7 Mai 2016

Pour la deuxième année consécutive, les sapeurs pompiers de l’Argentière-la-Bessée organisent un trail au profit de l’association Le Sourire d’Aurore contre la SLA.

Au programme: 3 parcours de 31km, 16km et 9km ainsi qu’une course pour les enfants. Que vous soyez coureurs ou marcheurs, vous êtes les bienvenus au plan d’eau de l’Argentière-la-Bessée le samedi 7 Mai 2016!

Pour chaque coureur, un tee-shirt vous est offert ainsi que le repas du samedi midi. Une belle journée en perspective avec de nombreuses animations et concerts. Pour ceux qui souhaitent juste se restaurer sur place, le repas est à 10 euros. Pensez à vous inscrire!

Inscriptions jusqu’au 5 mai et résultats en lignes sur Génialp: ICI

Programme

Vendredi 6 Mai

17h-20h: retrait des dossards au gymnase du Quartz à l’Argentière

Samedi 7 Mai

6h-7h30: retrait des dossards au gymnase du Quartz à l’Argentière
7h30-8h15: navettes du plan d’eau vers le départ des grand et moyen parcours
8h45: briefing
9h: départ des grand et moyen parcours à l’école de la Roche de Rame

9h45: briefing petit parcours (plan d’eau de l’Argentière)
10h: départ petit parcours

Arrivées de tous les parcours au plan d’eau de l’Argentière

14h course enfants autour du plan d’eau

Animations tout l’après-midi au plan d’eau

3 parcours au programme

Un sourire pour vaincre

Le grand parcours

30,8km, 1900m+-

Parcours en balcon au dessus de la vallée de la Durance, alternant genévriers thurifères, lavandes autour du petit hameau de Champaussel pour passer, côté ubac, aux mélèzes et ifs de la vallée du Fournel.

Un sourire pour combattre

Moyen parcours

18km, 1080m+-

Très beau parcours intermédiaire se faufilant entre un subtil équilibre de pinèdes, lavandes provençales et d’une magnifique vue sur le massif des Ecrins. Ouvert aux marcheurs.

Un sourire pour se battre

Petit parcours

9km, 328m+-

Ouvert aux marcheurs, idéal pour une première approche du trail. Petite balade en balcon au dessus de l’Argentière-la-Bessée le long d’une traverse longeant un ancien canal d’irrigation puis traversée dans le petit hameau de l’Ubac avant la descente sur le plan d’eau.