Ce jeudi 28/03/2019 à 14h dans les locaux de l’établissement RHONE AZUR Briançon s’est tenue une cérémonie qui a scellé un partenariat exemplaire entre 3 acteurs de la vie du Briançonnais :


–La Caisse locale du Credit Agricole qui était représentée par son Président, Marc DESCHAMP, par le Directeur de l’Agence de Briançon Mr Ludovic HENRI, et par Mr Sébastien AIGON, responsable de Secteur.


–L’établissement UGECAM RHONE AZUR était représenté par son Directeur Mr Cyril FAURE, par sa secrétaire de Direction et par des membres de l’équipe médicale en charge des personnes atteints de la SLA : Orthophonistes, Ergothérapeutes, Kinésithérapeutes et les Docteurs Lydie GRANJON et Guyro JANG.


–L’Association « le Sourire d’Aurore contre la SLA » était présente avec plusieurs membres du bureau, les Présidents et Président adjoint, Pierre Furlin et Fabrice Maurel, le Trésorier, Marcel Hermitte et plusieurs membres actifs de l’association.


C’est en présence de plusieurs malades : Aurore Baroni, Renée Agati, Charbel Jaber et de leurs accompagnants, dont les parents et les frères d’Aurore, que Marc DESCHAMP au nom de la Fondation de la Caisse Régionale du Crédit Agricole, qui se s’honore en apportant un soutien à des initiatives locales dans le domaine de la solidarité, a remis au Président de l’Association « Le Sourire d’Aurore Contre la SLA » un chèque de 3 300 €, représentant l’achat de matériels informatiques permettant aux malades SLA totalement paralysés, de communiquer.


Rappelons que la SLA, la maladie de Charcot, provoque une paralysie progressive de l’ensemble de musculature squelettique qui rapidement empêche les malades de tout mouvement : ils ne peuvent plus marcher, bouger, manger, parler, … se pose alors, entre autres, le problème de la communication.

Cette communication n’est possible que par les yeux, seule partie du corps à pouvoir bouger et grâce à un logiciel de reconnaissance optique développé par MICROSOFT. Après avoir été testé chez les gameurs, ce logiciel «Tobii » permet aux malades de parler par l’intermédiaire de l’ordinateur et plus encore, d’accéder à internet, alors que le malade cloîtré dans son corps était jusqu’alors totalement isolé parmi les siens.
Ce logiciel, 10 fois moins couteux que le précédent, est x fois plus performant, change complètement la vie de ces malades.

Le challenge aujourd’hui est de faire connaître notamment dans le milieu médical spécialisé ce nouveau dispositif pour bénéficier au plus grand nombre des 8000 malades SLA en France.
Après plusieurs interventions des parties, la réception s’est poursuivie autour d’un buffet avec café, jus de fruits et petits gâteaux. Il est à noter la qualité de ces partenariats croisés entre le CREDIT AGRICOLE, l’Association « Le Sourire
d’Aurore » et l’établissement UGECAM RHONE AZUR qui se font dans un esprit d’ouverture et d’échange qui apporte un réel bénéfice aux malades.